Français | English
Acceuil
Mission / Vision
Historique
Rév. S.-E.- Perrey
membres du Conseil
equipe de travail
Comité culturel
Club des coeurs joyeux
Location de salle
emplois disponible
Bénévole de l'année 2017
Gallerie de photos
Bulletin / Archives
liens
Commentaires
Contactez-nous
Télécharger nos bulletins!

Click sur un lien pour télécharger!
Bulletin communautaire
Bulletin de nouvelles

HISTORIQUE

1981: Mise sur pied du Comité Révérend S.-E. Perrey qui deviendra plus tard le Conseil Rév.S.-É.-Perrey inc en 2003

1989: Une pétition pour voir la possibilité d'obtenir une école française est lancée par la Société-Saint-Thomas d'Aquin.  L'idée n'est pas populaire.

1989: La Fédération des parents de l’île- du- Prince- Édouard offre des argents dans les régions acadiennes pour embaucher des agent(e)s de sensibilisation afin de savoir si un intérêt existe à ouvrir des classes préscolaires françaises. Mme Anita Perry est embauchée, et après une série de réunions de cuisine, commencent des classes préscolaire au Club Ti- Pa à Tignish et à St.Louis, une journée par semaine au bureau du Comité S.-E. Perrey. Ces classes se continueront jusqu’en 1995. Des groupes d’entre 20 et 40 enfants y assistent.

1996: Mise sur pied du sous-comité du Comité Rév. S.-É. Perrey, le Comité pour l’éducation française à Prince-Ouest; sont mandat est d'étudier sérieusement la possibilité d’obtenir un centre scolaire-communautaire à Prince- Ouest. Les liens avec la F.P.Î.P.É. sont renforcis et la Commission scolaire de langue française est approchée. Une étude sous forme de questionnaire est faite par la firme Landall de Moncton.

1997: Résultats de l'étude de faisabilité conduite par la firme Landall de Moncton pour la F.P.Î.P.É. Les résultats des 205 questionnaires reçus sont frappants. La région est prête pour un tel projet.
- Le Comité pour l’éducation française à Prince- Ouest embauche une coordinatrice pour rencontrer les parents d’enfants ayant droits, surtout au niveau préscolaire.

1998: Le centre préscolaire l’Arc-en-ciel ouvre ses portes ( avec 27 inscriptions) dans le garage rénové de Mme Gloria Ellsworth. Il y a de la contreverse lorsque l'on parle d'une maternelle. Un grand travail se fait au niveau de la communauté, des gouvernements et des bailleurs de fonds.
 
1999: Une demande est présentée à la CSLF pour un établissement.

2000: janvier - La Cours Suprême du Canada rend sa décision qui changera l’éducation française à travers le pays, soit le droit à l'éducation française. 

Avril - La première classe de maternelle gradue (6) et les parents demandent un programme en Éducation française langue première.

Septembre - La CSLF appuie fortement le projet et quatre roulottes mobiles sont rénovées durant l’été. 6 élèves de la première année entrent à l’école française de Prince- Ouest, à DeBlois dans un programme en français langue première. Un projet pilote de trois ans.

2001: septembre -Les classes de préscolaire, pré- maternelle, maternelle offrent des programmes à 30 petits.
- Des services de garderie sont offerts et deviennent populaires. Le Centre l'Arc-en- ciel est déménagé au centre scolaire- communautaire à Prince-Ouest.

2001: Inscriptions de 17 élèves au côté scolaire;  28 au préscolaire. L'espace est très limité, surtout au préscolaire.

2002: septembre - Inscriptions de 32 élèves au scolaire; 30 au préscolaire. Les espaces sont trop petits après beaucoup de lobbying la province annonce la permanence de l'éducation française à Prince-Ouest. Une grande partie de la bataille est gagnée.

2003: septembre - Inscriptions de 43 élèves au scolaire; 27 au préscolaire. Deux roulottes sont ajoutées.

2004: septembre - Inscriptions de 50 élèves au scolaire;  34 au préscolaire avec liste d’attente. Deux autres roulottes sont ajoutées. La communauté mets de la pression auprès de la province pour obtenir un nouvel établissement. Même dans ce cas, l'espace est très limité.
 
Un comité de planification est mis sur pied par la province afin d'étudier des endroits existant. La communauté et les membres locaux du comité refuse les sites proposés et recommandent une nouvelle construction.

2005: septembre - Inscriptions de 58 élèves au scolaire;  34 au préscolaire. Les conditions de travail dana les 8 roulottes sont malsaines.; la qualité de l'air et de l'espace très limitée. Il y a 113 personnes entassées si on inclu les employés

le 18 février - la province annonce qu'un nouvel établissement sera conxtruit aussitôt que posible, pour ouvrir en 2006. On vérifie pour un terrain. 

La communauté à déjà choisi de déménager de l'autre côté du chemin. Des négociations ont lieu. La communauté doit faire une grosse levée de fonds pour payer une partie du terrain pour que le nouveau centre soit établi à DeBlois. 

2006:  Mai: La première machine débute le travail sur le terrain.
 
Juin: Les plans du nouveau bâtiment sont présentés à une rencontre publique. Presque 200 personnes sont présentes et les plans sont accessibles avec une ovation debout.
 
Décembre: la construction principale est finie, à l'exception de quelques petits détails. Les roulottes sont vidées durant les fêtes 2006.
 
2007: Les deux équipes de travail scolaire et communautaire finissent le déménagement le 2 janvier.
 
3 janvier. Le nouveau Centre scolaire-communautaire français de Prince-Ouest ouvre ses portes avec de l'espace pour 150 élèves de la 1ère à la 12ième année, un centre préscolaire et les bureaux de Conseil Rév.S.-É.-Perrey inc. Sans aucun doute une journée mémorable dans l'histoire des Acadiens de la région de Prince-Ouest, à l'Île-du-Prince-Édouard.
 


 

 
ÉVÉNEMENTS
<< décembre 2017 >>

d l m m j v s
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10
11
12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31